Rav Dessler – La faute de Nadav et Avihou


Se regarder plus haut que ce qu’on est !

Les enfants d’Aharon furent des Tsadikim, preuve en est qu’on lit le passage qui parle de leur décès le jour du Yom Kipour car la mort des Justes est expiatoire pour nous tous. Et pourtant, ils ont été dévorés par un feu du ciel car il ont approché un ”feu étranger”. Etude sur texte, dans l’ouvrage Mikhtav Mééliyahou du Rav Dessler pour explorer les avis et mieux comprendre les raisons de ce paradoxe qui a touché des grands hommes et qui peuvent donc à tous nous concerner. Etude sur texte
Etude sur texte sur le Tome 2 page 244