Parachat Bechala’h – Discerner l’essentiel

 

«Et Moïse prit les ossements de Yossef avec lui» (Exode13 ; 18)

Dans le livre des Proverbes, il est écrit : «Celui qui a la sagesse du cœur emportera avec lui des mitsvoth.» (Proverbes 10 ; 8)

Le commentaire de Rachi sur ce verset est le suivant : «Pendant que les Bné-Israël étaient occupés à réunir les biens d’Égypte qui devaient être ramenés en terre promise, Moïse notre maître s’employait à faire une mitsva, comme il est dit : «Et Moïse prit les ossements de Yossef.»

Le Steipler, grand décisionnaire et Maître de notre génération, décédé il y a un peu plus d’une vingtaine d’années (en 1985), raconte que dans son enfance, il entendit une parabole qui lui fit une forte impression.

Après un naufrage

Cette parabole est celle d’un homme qui, après un naufrage, se retrouva sur une île isolée. Cette île avait la particularité d’être sous un climat glacial :tout n’était que glace, neige et banquise.

Ainsi, ce qui avait le plus de valeur sur cette île était la viande, que l’on trouvait très difficilement. Et comme cette même viande se conservait très longtemps, c’était une valeur sûre et constante.

D’un autre côté, cette île avait comme ressource naturelle de nombreuses et abondantes mines de diamants. Se trouvant à profusion et à la disposition de tous, ces diamants n’avaient pas une valeur très grande sur cette île, et ne représentaient pas une monnaie d’échange intéressante.

Notre homme, condamné à rester sur cette île, travailla d’arrache-pied et parvint à obtenir une bonne situation financière. Après de longues années de labeur, il devint riche.

Un jour, un bateau accosta sur les rives de l’île et notre homme décida de repartir vers sa terre natale. Avant d’entreprendre ce long voyage, il décida d’emporter avec lui ses plus grandes richesses. Habitué depuis de longues années aux repères de l’île sur laquelle il vivait, il empaqueta toute la viande dont il disposait dans des cartons, qu’il embarqua sur le navire qui le ramenait vers les siens. Certain de revenir riche dans son pays, c’est avec beaucoup de sérénité qu’il vit se rapprocher le rivage.

Les bons placements…

Quand il arriva au port, il comprit rapidement qu’il avait fait un mauvais calcul.

En effet, le climat chaud de son pays rendait la viande périssable dans de très courts délais. Considérant la quantité de viande qu’il avait ramenée, il était impossible de tout conserver. Il dût donc se résoudre à en abandonner la majeure partie.

Fouillant ses poches, il découvrit quelques diamants. Lorsqu’il les fit évaluer, on lui en promit des fortunes.

Au lieu d’éprouver une grande joie, il éprouva alors un grand regret, mêlé de tristesse : «J’aurais pu apporter avec moi tant de pierres précieuses, sans aucun mal. Ici, j’aurais été milliardaire ! Mais j’ai préféré amener de la viande qui n’a pas une grande valeur. Et finalement, il ne me reste avec presque rien…»

Il pleure et se lamente, mais il est trop tard.

Le Steipler nous enseigne que dans ce monde-ci, l’homme œuvre et se donne du mal pour acquérir des objets, des richesses qui n’ont finalement aucune valeur pour le monde à venir. Lorsqu’il arrive dans le monde de vérité, il ressent une grande amertume de ne pouvoir profiter d’aucun de ses biens. Mais il est trop tard.

Lorsqu’il voit que pour les quelques mitsvoth qu’il a réalisées, il reçoit tant et tant de bontés et de bénédictions, de joies et de récompenses, il pleure et se lamente : « Les commandements de D.ieu sont si faciles à réaliser dans le monde d’en bas ! Combien aurais-je pu en faire à chaque minute, à chaque seconde, encore et encore. Et je ne l’ai pas fait…»

En général, nous cherchons à acquérir, à consommer, à posséder. Mais il nous faut réaliser que le plus important, c’est de réunir et de conserver ce qui gardera une grande valeur après cent vingt ans, lorsqu’on accèdera au monde de l’éternité.

Pendant que les uns s’occupent des biens égyptiens, Moïse œuvre pour prendre avec lui les ossements de Yossef,  pour respecter ses dernières volontés, et faire encore une mitsva.  

 

Intégrez les groupes de diffusion des cours de Torah de Rav Bendrihem